Lecture

5 livres sur le féminisme d’auteures québécoises

En 2018, j’ai comme objectif de lire un livre par mois. À travers tout ça, pourquoi ne pas inclure quelques livres sur le féminisme ? C’est un sujet que je veux approfondir cette année.

Je n’aime pas le mot féministe…

Le dictionnaire Larousse définit le féminisme comme un « mouvement militant pour l’amélioration et l’extension du rôle et des droits des femmes dans la société. »

Mais ce n’est pas parce que je n’aime pas le mot que je ne suis pas féministe. Je suis pour l’égalité entre les hommes et les femmes. J’aimerais que les sujets féminins ne soient plus tabou.

En fait, je veux en apprendre plus sur ce sujet et démystifier ce terme à la fois populaire et controversé. Je connais mal la définition du mot et je connais peu les enjeux qui y sont liés. Mon désir d’en savoir plus vient de blogueuses/youtubeuses que je suis comme Estée Lalonde, Emma Gannon ou Ingrid Nilsen. Et bien sûr, Emma Watson est aussi très inspirante.

J’ai donc fait un peu de recherche pour trouver des livres sur le féminisme. Je voulais des livres spécifiquement d’auteures québécoises, car le féminisme à tellement de facettes que je voulais une définition qui se rapproche de ma réalité. Je suis chanceuse de vivre dans un pays où légalité entre hommes et femmes est assez bonne. Pas parfaite, mais plutôt pas mal.

J’ai donc trouvé 5 livres sur le féminisme que je pourrais ajouter à ma liste de lecture de l’année.

Mines de rien

Isabelle Boiclair, Lucie Joubert et Lori Saint-Martin

Résumé. Trois auteures et professeures de littérature mettent leurs plumes ensemble pour faire voir le quotidien avec des lunettes féministes et révéler ce qu’il y a de sexiste dans les petits riens.

Abécédaire du féminisme

Marie-Louise Arsenault et Noémie Désilets-Courteau

Résumé. L’équipe de Plus on est de fous, plus on lit! a mis sur pied en 2013, un segment baptisé L’abécédaire du féminisme, dans le but de produire un discours dissonant face à celui qui dominait à l’époque. Portées par un élan volontaire, l’équipe a réuni sur leur plateau des femmes de toutes les générations et de milieu culturels différents, des journalistes, des militantes, des étudiantes, des politiciennes et des auteures, en leur demandant de choisir des personnages d’origine canadienne et des concepts ou des idées reliés au féminisme, en souhaitant que la multiplicité de leurs regards compose une vision bigarrée et pertinente. Au cours de l’exercice, des thèmes ont émergé : le sort des femmes autochtones du Canada, les diktats de la mode et l’énorme pression imposée par l’implacable industrie de la beauté, la sexualité et la maternité à l’époque de la performance, les tensions reliées à la conciliation travail-famille.

Les superbes

Léa Clermont-Dion et Marie Hélène Poitras

Résumé. Que se passe-t-il quand les femmes réussissent? Ce livre, qui célèbre et interroge à la fois le succès chez les femmes, tente de l’expliquer. Les superbes qui s’y expriment y contribuent en racontant comment, lorsqu’elles ont accédé à une position de pouvoir ou de prestige, elles ont constaté que leur genre continuait d’influencer les attentes et les perceptions. C’était manifeste dans le milieu où elles se sont illustrées, bien sûr, mais aussi dans la société en général et, intimement, dans leur manière d’aborder leur carrière et leur identité.

Je suis féministe – Le livre

Marianne Prairie et Caroline Roy-Blais

Résumé. Elles ont blogué, créé et piaffé sans répit, et ce, jusqu’à transformer le web. Je suis féministe a été – et est toujours – ce blogue influent, incubateur de polémiques et d’émois, tel un feuilleton du féminisme 2.0. Grâce au minutieux travail de Marianne Prairie, auteure et chroniqueuse, et de Caroline Roy-Blais, recherchiste et gestionnaire de communauté, Je suis féministe passe au papier, afin de garder une trace de cette aventure collective marquante. Cette anthologie réunit des textes de plus de 30 auteures, écrits entre 2008 et aujourd’hui.

Pourquoi les filles ont mal au ventre?

Lucile de Pesloüan et Genevière Darling

Résumé. Pourquoi les filles ont mal au ventre ? est un manifeste féministe qui dénonce les malaises que ressentent les femmes, de l’enfance à l’âge adulte, dans une société qui ne les ménage pas. Le livre sensibilise aux inégalités que subissent les femmes dans le monde, ici ou ailleurs avec des illustrations sans tabou de Genevière Darling, qui racontent une réalité complexe et hétérogène.

Si vous avez d’autres suggestions de livres sur le féminisme, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply