Actualités

Fashion Revolution pour une mode plus transparente

Le 24 avril prochain, faites une différence dans la mode. L’événement Fashion Revolution culminera une semaine d’activités pour mettre en lumière les gens fabricant nos vêtements.

Le but de la Fashion Revolution est de lever le voile sur la chaine de production des vêtements.

Vous vous souviendrez du tragique effondrement de la manufacture Rana Plaza au Bangladesh le 24 avril 2013. Ce jour-là, 1123 personnes sont mortes; encore plus blessés. Peu de temps après, une révolution s’est mise en place. La Fashion Revolution a décidé de choisir le 24 avril comme date pour sensibiliser les gens aux conditions dans lesquelles les vêtements sont fabriqués.

Il ne s’agit pas de boycotter des entreprises ou de les accuser. Le 24 avril est une journée qui sert à ouvrir une discussion sur les conditions de productions textiles. Mais avant de pouvoir s’assurer que les employés travaillent dans des conditions acceptables avec un salaire acceptable, il faut savoir qui fabrique les vêtements. C’est pour cela que ce dimanche, demandez : Who made my clothes?

Le but est de rendre la chaine de production plus transparente. Les entreprises devraient pouvoir répondre à cette question. Ce n’est majoritairement pas le cas présentement.

Pour participer, il suffit de poster une photo de soit avec l’étiquette de ses vêtements visibles et d’interpeller les marques avec la question Who made my clothes? Du côté des marques, des travailleurs dans les manufactures, c’est de répondre à cette question en affichant qui fabrique et crée les vêtements.

Fashion Revolutionfashrev2

L’année dernière, j’ai demandé à La Montréalaise Atelier : Who Made My Clothes? Leurs magnifiques chandails étaient fabriqués au Mexique et imprimés à Montréal. La production est maintenant faite au Canada pour plusieurs produits. Signe que parfois un petit geste peut faire une différence.

Certaines marques comme H&M et Simons sont impliquées dans leur chaine de production. On peut facilement trouver des articles ou entrevues qui affirment que ces entreprises essayent d’être présentes et cherchent à avoir une production éthique.

Il y a une marque, pourtant, qui est tellement opaque, qu’on ne peut que supposer que tout n’est pas blanc. Cette année, je demande donc à Forever21 : Who made my clothes?

Fashion Revolution
Pour en apprendre plus sur la Fashion Revolution consultez leur site web.
Suivez la page de Fashion Revolution Québec.

Quelle marque allez-vous interpeler lors de la Fashion Revolution?

You Might Also Like