Voyage

Comment profiter pleinement d’un weekend à Whistler?

Whistler

Le détour vers Whistler est un incontournable quand on visite la Colombie-Britannique. Voici comment profiter pleinement de votre weekend.

Suivez mon aventure à Whistler et découvrez mes meilleures adresses.

Whistler Village

Vendredi, 10h30 – Départ de Vancouver

Je suis partie de la gare Pacific Central Station à Vancouver. Elle est facilement accessible en bus et à quelques minutes du centre-ville. Je suis partie avec la compagnie Greyhound. Si vous êtes membres des auberges Hostelling International, l’aller-retour ne coûte que 25$.

On m’avait prévenu : s’assoir du côté chauffeur pour avoir la meilleure vue. Je vous le conseille vivement, car la vue sur l’eau et les montagnes est à couper le souffle du début à la fin du voyage. Le trajet dure un peu plus de deux heures avec une pause de 15 minutes à Squamish.

13h30 – Arrivée à Whistler

Comme mon auberge n’était pas prête avant 15h, j’ai décidé de dîner avant de m’y rendre. Je me suis rendue au El Furniture Warehouse, un restaurant où tous les plats sont à 4,95$. Pour ceux qui connaissent le Bureau de poste à Québec, c’est de Whistler qu’est parti le concept.

J’ai aussi été chercher mon billet pour Peak 2 Peak que je prévois faire le lendemain e pour éviter la file le jour même.

15h20 – Direction l’auberge de jeunesse

L’auberge de jeunesse Hostelling International n’est pas au coeur de Whistler Village. Elle est située à environ 20 minutes de là, en bus. Whistler propose un excellent service de bus de ville qui part de l’auberge ou du village toutes les 15 minutes.

L’auberge est assez neuve comme elle a été aménagée dans les anciennes résidences des athlètes pour les Jeux olympiques de 2010. C’était très propre et confortable. Je vous recommande cette auberge, car c’est la meilleure que j’ai eue pendant mon voyage en Colombie-Britannique. Et elle est bien moins chère qu’une chambre d’hôtel. On n’y offre pas de déjeuner, mais il y a un café au rez-de-chaussée. Moi, j’ai préféré me rendre au village pour manger.

16h30 – Shopping au village

Whistler Village, c’est 100% touristique. Au bas des pentes, on retrouve une foule de restaurants et de boutiques. Côté shopping, on retrouve beaucoup de boutiques de plein air et de mode urbaine. Je pense ici aux populaires North Face, Patagonia et Billabong, mais aussi beaucoup de boutiques indépendantes comme Provisioner, 3 Singing Birds et McCoo’s. On retrouve aussi les bannières Vancouveroises Lululemon, Arc’Teryx et Aritzia.

Provisioner

18h50 – Souper tapas

Je ne savais pas où manger, mais ce n’est pas parce qu’il manque de choix à Whistler. Je suis passée quelques fois devant le Bar Oso avant de me décider. C’est un bar à tapas d’inspiration espagnole. Les portions sont un peu petites pour le prix, mais j’y ai très, très bien mangé. Tout était excellent. Les plats sont raffinés et l’ambiance est charmante. Ma serveuse à su bien de conseiller.

L’endroit est petit. J’étais assise au bar et je pouvais y voir les cuisiniers s’affairer à tout préparer. J’étais servie directement par un cuisinier (le chef?). Un bon point quand on voyager seule, c’est qu’il y a toujours de la place pour un et souvent on peu discuter avec les gens derrière le bar.

Samedi, 9h50 – Vers les sommets enneigés

Après une bonne nuit de sommeil à l’auberge, je retourne vers le village pour déjeuner. J’ai essayé un chouette petit café : Moguls Coffee House, avant de diriger vers les gondoles pour faire Peak 2 Peak.

C’était une journée qui semblait être plutôt nuageuse, mais vers 10h30, le soleil pointait le bout de son nez. J’ai pris la gondole vers le sommet de Whistler. Le trajet jusqu’au sommet dure environ 15 à 20 minutes.

Rendue en haut, j’ai fait la randonnée jusqu’au sommet. En mai et juin, il est possible de marcher à travers des murs de neige en empruntant la Pika’s Traverse. Il fait près de zéro, donc un gros chandail et un coupe-vent sont de mise. J’ai commencé à monter dans la brume, mais les nuages ce sont un peu dégagés vers la mi-parcours pour laisser voir les pentes du côté de Blackcomb. La randonnée à pris près d’une heure pour se rendre au haut (pauses photos incluses) et un peu moins de 25 minutes pour redescendre.

J’ai ensuite pris le téléphérique Peak 2 Peak qui joint les monts Whistler et Blackcomb. C’est assez impressionnant de voyager pendant 12 minutes dans cette vallée. On pouvait bien voir le village au loin et la rivière sous la gondole.

Du côté de Blackcomb, il y a moins de choses à faire. On a le choix de redescendre en télésiège, mais je trouvais qu’il faisait un peu froid pour ça. Je suis donc retournée du côté de Whistler pour descendre en gondole. Le billet de Peak 2 Peak donne un accès illimité tant qu’on ne redescend pas complètement en bas. Mon parcours a duré un peu plus de trois heures.

14h00 – Goûter les saveurs locales

De retour au bas des pentes, j’ai fait un arrêt santé chez Naked Sprout pour un jus frais. J’ai pris le mélange ananas et carotte qui était délicieux. Je vous recommande aussi les pâtisseries chez PureBread. Leur comptoir vous fera saliver tant tous les desserts avaient l’air appétissants.

15h10 – Randonnée à Lost Lake

Il y a beaucoup de sentiers à Whistler. Ma randonnée à Lost Lake était facile. Les sentiers sont plats ou avec des montées légères sur 5 km. La boucle à partir du village prend environ 1h30, un peu plus si comme moi, vous prenez plein de photos et arrêtez au lac.

17h05 – Une bière bien méritée

Mes parents m’ont conseillé le pub BrewHouse. Après une belle journée de plein air, c’était le meilleur endroit pour décompresser et prendre une bonne bière. On y retrouve beaucoup de grillades. J’ai misé sur leur poulet grillé qui se retrouve parmi leurs meilleurs vendeurs. C’était excellent!

18h30 – Flâner au village

J’ai profité du village en soirée avant de retourner à mon auberge.

Dimanche, 9h50 – Déjeuner gourmand

Pour déjeuner, j’ai trouvé un charmant petit restaurant de crêpes, le Crêpe-Montagne. Arrivez tôt (ou seul) pour avoir de la place. Il y avait pas mal d’attente, mais j’ai réussi à avoir une place presque immédiatement, car j’étais seule. J’ai commandé l’assiette 3 crêpes avec bacon et je n’ai pas pu la terminer, même si c’était un régal.

10h35 – Un moment de détente

En voyageant seule, certaines activités sont plus plaisantes que d’autres. Le spa fait partie de ces activités où être seule est même un avantage. Donc, direction le Scandinave Spa pour un avant-midi de détente. Je m’y suis rendue en taxi, comme c’est à une dizaine de minutes du village, mais qu’en bus c’est peu commode.

L’endroit est entouré de montagnes, perdu dans la forêt loin de la route. C’est un petit oasis. Après ma journée de randonnée, j’avais bien besoin de bain chaud et de sauna. Il faisait gris et bruineux, mais assez chaud pour être confortable entre les stations. Les quelques dollars d’eextra pour la robe de chambre en valent la peine. Sinon, les serviettes peuvent être changées au besoin.

Pour info, j’avais trouvé un forfait sur le site du spa qui me permettait d’avoir accès à Peak 2 Peak et au Spa pour un tarif réduit.

14h50 – Retour au village

Je suis retournée au village où je devais prendre mon bus de retour pour Vancouver à 16h30. J’ai profité de ce dernier moment pour dîner (encore une fois au El Furniture Warehouse) et prendre un jus vert chez The Greeen Moustache.

J’ai adoré Whistler! C’est tellement un beau village. On peut profiter de la nature, mais aussi magasiner et très bien manger. J’y retournerai assurément en hiver pour la saison de ski.

La vue sur Blackcomb de Whistler VIllage.

Êtes-vous déjà allé à Whistler?

You Might Also Like

  • Anne-Veronique
    18 juillet 2017 at 20:54

    J’y suis allée! Et lire ton article me donne tout simplement le goût d’y retourner!

  • Brigitte Bernier
    18 juillet 2017 at 22:13

    Je suis allée à Whistler en hiver et j’ai fait du télémark pendant 2 semaines. C’était magnifique. J’ai maintenant le goût d’y aller en été grâce à ton blog, merci!