Lecture

J’ai redécouvert les bibliothèques de Québec

bibliothèques de Québec

Les bibliothèques de Québec sont belles. On les voit de plus en plus sur Instagram. Et elles valent la peine d’être redécouvertes pour plein de raisons!

Je me souviens quand j’avais 4 ou 5 ans, mes parents me permettaient d’aller à la bibliothèque toute seule, car on habitait juste à côté. Je louais toujours les mêmes livres de Cyril Castor et les mêmes films en VHS.

J’ai tranquillement, avec les années, délaisser la bibliothèque. Même qu’à l’école secondaire, j’évitais l’endroit. À l’université, j’y allais seulement quand je devais trouver un livre pour un cours.

J’ai continué de lire des livres pour le plaisir, mais plus souvent, je les achetais.

Dernièrement, en adoptant tranquillement le minimalisme, je me suis rendu compte que la bibliothèque était un endroit fantastique pour trouver des centaines de livres tout à fait gratuitement. Génial!

Bibliothèque Monique-Corriveau

Un autre avantage que j’y ai trouvé, c’est de pouvoir trouver des livres que je souhaite « tester ». Vous savez ces livres dont on ne sait pas si on va aimer le contenu, l’histoire. Et bien, je peux commencer à lire en les empruntant à la biblio, puis les retourner quand j’ai fini – ou non – de les lire. Fini l’engagement!

Les bibliothèques de Québec permettent aussi de chercher parmi tous les livres sur leur site web. On peut même les réserver en ligne s’ils ne sont pas disponibles. C’est que les bibliothèques de Québec sont « mouvantes ». Ce qui veut dire que les livres se déplacent au gré des réservations et des utilisateurs. C’est un réseau qui permet d’avoir encore plus de livres à la portée de la main. J’ai justement réservé un livre de recettes que je ne trouvais pas en ligne ni en magasin.

Ça m’apporte donc à mon prochain point : la très grande offre de ressources disponibles gratuitement. Je ne m’étais jamais rendu compte de tout ce qui est accessible dans une bibliothèque : livres de recettes, guide de voyage, ouvrages de référence, jeux vidéo, etc.

Bibliothèque Monique-Corriveau

Enfin, les bibliothèques de Québec ne sont pas seulement pratiques, elles sont belles. Ça vaut la peine d’être mentionné à nouveau. À Sainte-Foy, la bibliothèque Monique-Corriveau a eu une cure de jeunesse en 2013. Située dans une ancienne église, elle est à la fois moderne et paisible. Ce sont les architectes Dan Hanganu et CLC Architectes qui ont réhabilité le lieu datant de 1964.

La Maison de la littérature est aussi un très bel endroit pour lire ou travailler. Ses escaliers en colimaçons et son blanc immaculé sont très distinctifs de son architecture classique. Encore une fois, cette ancienne église datant de 1848 a été transformée. Cette fois, ce sont Chevalier Morales Architectes qui ont revitalisé le lieu en 2014.

Notons que les deux bibliothèques ont gagné des prix pour leur design. Personnellement, je suis contente de voir que l’architecture a une place importante pour ces lieux publics. C’est sans aucun doute l’une des clés du succès de ces bibliothèques.

Maison de la littérature

Je vous invite donc à redécouvrir votre bibliothèque municipale. Pour l’offre, les livres gratuits et pour l’architecture.

Avez-vous déjà été à l’une des bibliothèques de Québec?

You Might Also Like

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire