Maison

Faire son épicerie en mode zéro déchet à Québec

épicerie

Les magasins zéro déchet ne sont pas encore très populaires à Québec. Il existe tout de même des façons de réduire ses déchets lorsqu’on fait l’épicerie.

Comme vous l’avez peut-être lu dans un précédent article, j’ai commencé un mode de vie zéro déchet. J’essaie donc de faire le plus de gestes possible pour réduire mes déchets. L’épicerie et l’alimentation sont de gros producteurs de déchet dans ma vie. En fait, notre société produit plus de déchets que jamais auparavant. C’est donc difficile de trouver des alternatives sans emballage dans les supermarchés.

Toutefois, ne vous découragez pas! Il existe des alternatives et des façons de réduire ses déchets quand on fait l’épicerie. Je vous partage mes quelques astuces.

Comment faire une épicerie zéro déchet

Pour faire une épicerie zéro déchet, l’une des choses importantes c’est la préparation AVANT d’y aller. Ce n’est pas instinctif de prévoir des sacs et des contenants pour l’épicerie simplement parce que nous ne l’avons jamais appris comme ça. Et encore, des gens oublient leurs sacs réutilisables!

Avant de faire mes courses, je prévois donc ce que je vais acheter, où je vais l’acheter et les sacs que j’aurai besoin. Certes, c’est un peu plus long, mais je parle de quelques minutes de plus.

On peut, par exemple, aller dans des épiceries de vrac comme Bulk Barn ou La Récolte pour la majorité des produits secs qu’on retrouve dans le garde-manger. Je pense ici aux noix, fruits séchés, farines, sucres, fèves, pâtes et épices. On retrouve aussi de petites sections de vrac dans les supermarchés, mais surtout pour les noix.

On peut ensuite se diriger vers les marchés (en saison) et les petits commerçants locaux comme le boucher ou la boulangerie du coin. J’ai souvent demandé qu’on mette mes aliments dans des sacs ou des contenants et je n’ai pas eu de refus pour l’instant, mais ça prend parfois un peu de ténacité. J’ai donc acheté des saucisses chez mon bouché et du poisson à la poissonnerie dans un contenant réutilisable, du pain tranché à la boulangerie dans un sac à pain et des charcuteries à l’épicerie dans un plat à lunch. Justement, c’est parfois possible d’acheter en vrac dans certains départements du supermarché.

Enfin, à l’épicerie, je ne peux pas toujours être zéro déchet, mais je ne mets pas mes fruits et légumes dans des petits sacs et j’essaie de prioriser les contenants qui se recyclent. Au mieux, je priorise plutôt les grands formats et j’évite les portions individuelles. Après tout, c’est mieux que rien!

Mes bonnes adresses

La Récolte — Avenue Cartier et Limoilou

Je suis extrêmement contenant que l’épicerie limouloise s’installe sur l’avenue Cartier, qui m’est beaucoup plus accessible. Cette petite épicerie propose une grande sélection de produits en vrac à prix assez abordables. En plus des noix, farines et des fèves, on retrouve aussi des huiles et vinaigres, des beurres de noix et du miel. Des contenants de lait en consigne sont aussi offerts. Et il y a une belle section de produits cosmétiques au 2e étage.

Les marchés de Ste-Foy et du Vieux-Port

L’été, j’adore les marchés. On y trouve de délicieux produits frais et locaux. Les meilleurs! Et c’est facile de demander aux producteurs à ce que tout soit mis dans mes sacs. Jusqu’à présent, un seul a été difficile à convaincre, alors qu’une autre m’en a donné plus mon argent. En général, les gens accueillent bien l’idée et sont curieux.

Le Haricot magique — St-Roch

Dans St-Roch, on retrouve une toute petite épicerie zéro déchet. Elle propose des produits secs en vrac, mais aussi des fruits et des légumes. C’est une bonne alternative en hiver, quand il n’y a pas de marchés. Apportez vos sacs et vos contenants!

Les Halles Sainte-Foy

J’aime beaucoup les Halles Sainte-Foy, car on retrouve sous un même toit : boucherie, poissonnerie, boulangerie, fromagerie ainsi qu’une boutique offrant des noix et du beurre de noix en vrac. En demandant à ces petits marchands de mettre vos aliments dans des contenants réutilisables, plusieurs sont heureux de le faire. Il suffit de demander. Les produits y sont toujours frais et l’ambiance est amicale.

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Répondre
    Brigitte Bernier
    8 novembre 2018 à 06:28

    Bravo, je suis heureuse de savoir qu’il y a un magasin sur la rue Cartier.

Laisser un commentaire