Brèves mode

Brèves Mode&Design d’avril : Fashion Revolution, H&M, Musée McCord

Les évènements de la Fashion Revolution Week et les expositions du Musée McCord font un virage numérique. Retour sur les actualités qui ont marqué avril.

Le confinement a marqué les dernières semaines. Les entreprises ont fermé physiquement leurs portes et les évènements ont tous été annulés jusqu’en septembre. Malgré tout, j’ai vu plusieurs initiatives numériques voir le jour. L’achat local a fortement été encouragé. Je ferai un article uniquement sur ce sujet qui me tient à coeur.

Côté actualités, je reviens sur deux initiatives du monde de la mode et du design pour garder une présence malgré la situation actuelle de la Covid-19. De même, je résume les performances annuelles de H&M concernant leur engagement pour la durabilité.

La Fashion Revolution Week présente des évènements en ligne

Du 20 au 26 avril, le mouvement mondial Fashion Revolution transforme sa programmation avec des conférences en ligne. Ainsi, des rencontres Zoom et des directs Instagram auront lieu chaque jour. Une programmation étoffée est disponible sur leur site web. Le Fashion Open Studio est une façon de s’informer et échanger gratuitement sur les impacts sociaux et environnementaux de la mode.

La Fashion Revolution Week est le moment de demander aux marques mode qui produisent les vêtements qu’on porte (Who made my clothes?). C’est un mouvement de sensibilisation auxquels tout le monde peut participer à sa manière.

Sur le web, le musée McCord fait vivre l’exposition sur Jean Claude Poitras

L’exposition sur le designer de mode québécois Jean Claude Poitras devait avoir lieu jusqu’au 26 avril au Musée McCord. À la suite de la fermeture temporaire du musée, celui-ci propose plusieurs vidéos, conférences, entrevues et autres ressources documentaires en ligne. C’est une façon intéressante de découvrir ce créateur qui a marqué l’évolution de la mode québécoise.

Les performances de développement durable de H&M en 2019

Le 2 avril, le groupe H&M publiait son Rapport de performance en développement durable 2019. On remarque que l’économie circulaire prend beaucoup plus de place. Plusieurs initiatives ont été explorées par l’entreprise, dont la réparation ou la location. On note aussi un engagement à utiliser du coton biologique ou recyclé. À ce jour, H&M utilise 57% de fibres recyclées ou produites de façon durable pour tous ses vêtements et vise 100% d’ici 2030. L’entreprise s’est aussi assuré que près de 900 000 travailleurs de sa chaîne d’approvisionnement soient mieux rémunérés.

D’ailleurs, le rapport complet est disponible sur leur microsite et un résumé en format PDF permet de consulter les grandes lignes.

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire