Art et design

Comment choisir une carrière en design graphique

carrière en design graphique

J’ai été visiter l’agence Cossette pour m’éclairer dans mon choix de carrière en design graphique. Et ce n’est que le début de ma recherche.

C’est le retour des Face à face, des visites mensuelles d’agences et d’entreprises de communication proposées par la Socom. Pour la rentrée, c’est chez Cossette que ça se passait.

J’avais déjà mis le pied dans leurs bureaux lors d’un Creative Morning. C’était il y a plusieurs années. Et dans un contexte bien différent.

La rencontre que propose la Socom est une formule qui comprend une visite des bureaux ainsi qu’une présentation de l’agence et une discussion avec des employés. Cette activité qui devait durer 1 h 30 s’est étirée sur 3 heures. On voit que les 4 représentants de Cossette avaient de la jasette ce matin-là.

Découvrir la culture d’entreprise

Ce que j’ai trouvé le plus intéressant était de découvrir leur culture d’entreprise. Cossette est une grosse agence. Avec plus de 80 employés à Québec et des centaines à travers tout leur réseau, c’est une grosse machine bien huilée. Ici, personne n’est laissé à lui-même. L’équipe se supporte et s’entraide. C’est quelque chose d’intéressant en début de carrière.

Cossette est également une agence très exigeante. Et comme on l’a répété plusieurs fois, il faut « avoir du cran ». Et selon ma perspective, cela va bien au-delà de la créativité. Il faut aimer le niveau de contrôle qu’exige une entreprise de cette taille. Validation, approbation, horaire, délais, etc.

Ça semble être une belle entreprise avec des défis stimulants, de l’encadrement, mais aussi bien différents de mon monde de travailleur autonome. C’est pour ça que je veux poursuivre ma recherche du type de carrière en design graphique que je veux avoir après mes études. Ainsi, je vais donc visiter d’autres types d’agences, plus petites. Je vais discuter avec des pigistes et des gens en entreprise. Je suis curieuse et je veux explorer les différentes alternatives pendant que je suis encore à l’université.

Merci à Katharine, Pierre-Antoine, Nadine et Pier-Olivier pour cette matinée fort enrichissante et les discussions sur les opportunités chez Cossette.

Vous aimerez aussi