Voyage

6 incontournables de mon voyage en Islande

Islande

Je suis partie en voyage en Islande à la fin août avec ma soeur. J’en reviens tout juste et je vous partage mes 6 coups de coeur.

Je rêvais de l’Islande depuis un bon moment. Cette destination connait une augmentation du tourisme, mais n’est pas encore la plus visitée. Je dois dire que le froid doit en décourager plusieurs.

Pendant mes 10 jours à la fin août, il faisait en moyenne 10 degrés. Parfois plus chaud les jours de beau temps, au soleil. Et plus froid avec le vent et la pluie. Cette température ne m’a pas arrêté (il faut dire que j’aime le froid) et j’ai eu au moins 5 jours de très beau temps.

Nous avons fait beaucoup de route ma soeur et moi pour visiter les plus beaux spots de l’Islande. Nous avons vu des paysages désertiques, montagneux et maritimes à couper le souffle. Sur Instagram, vous m’avez demandé mes 5 coups de coeur, mais je ne pouvais pas réduire mes choix à ce nombre. Je vous présente donc mes 6 destinations incontournables de mon voyage en Islande.

La péninsule de Snæfell

J’ai adoré visiter la péninsule de Snæfell ou en islandais Snæfellsnes. C’était la première étape de notre itinéraire après notre arrivée en Islande. La péninsule est située au nord-ouest de Reykjavik et on s’y rend en une heure environ. Un peu plus si on compte les arrêts pour les photos. Impératif. Les paysages sont incroyables avec ces montagnes qui changent sans cesse.

J’ai aimé cette partie du voyage, car c’était moins une destination et plutôt un roadtrip à travers cette région magnifique. Nous y avons passé deux jours. Le village de Skykkishólmur est très mignon, parfait pour un arrêt pique-nique. Nous nous sommes ensuite dirigées vers le Kirkjufell, car nous dormions tout prêt dans un airbnb face à la montagne. C’est aussi là que nous avons observé des aurores boréales. Imaginez le décor! Le lendemain, nous avons repris la route de Snæfellsnesvegur avec des arrêts à la plage de Skarðsvik, à Londrangar et à Anarstapi.

Le Blue Lagoon

Les guides et les blogs ne s’entendent pas pour savoir si c’est un incontournable ou un attrape-touristes. Pour moi, c’est le Blue Lagoon qui m’a fait connaître l’Islande et c’était l’une des raisons pour laquelle je voulais visiter ce pays. Donc pas question de manquer ça même s’il faut y mettre le prix. Oui, c’est environ 125$ par personne pour l’accès au spa. Je trouve que ça en vaut totalement la peine. J’ai adoré ce lieu, certes touristique, mais ô combien magnifique! Et l’accès aux installations améliore mille fois l’expérience. Je recommande d’y aller le plus tôt possible le matin, comme il y a moins de gens. Aussi, la réservation est obligatoire et les jours de fin de semaine se remplissent rapidement. Réservez au moins 2 semaines à l’avance.

Pour la petite histoire, le Blue Lagoon a été créé à la suite de déversements d’eaux « usées » (un mélange d’eau chaude salée et d’eau fraîche) d’une centrale géothermique dans les champs de lave dans les années 1970. L’eau refroidie, riche en minéraux, a laissé des dépôts de boue de silices qui a recouvert les roches. Cela a formé des piscines aux teintes blanchâtres et bleutées. Des employés de l’usine qui ont osé s’aventurer dans ces eaux ont eu l’agréable surprise de voir leur peau devenir plus belle après la baignade. Le lieu secret s’est popularisé pour enfin devenir le spa qu’on connait aujourd’hui.

Source : Iceland All the Must Places

La plage de Jökulsárlón

Jökulsárlón est souvent plus connu sous les noms de Glacier Lagoon ou Diamonds Beach. En fait, Glacier Lagoon est la traduction anglophone de Jökulsárlón. Ce lagon est situé au pied du glacier Vatnajökull et est rempli d’icebergs qui se détachent du glacier. L’endroit donne donc un lac paisible où flottent d’immenses morceaux de glace. C’est impressionnant!

Le lagon donne sur la mer par une petite rivière ce qui fait en sorte que la plage à proximité (Diamonds Beach) est remplie de morceaux de glace transparente et où des icebergs s’y sont échoués. Ce côté est moins impressionnant, mais beaucoup plus magique. Vous ne serez pas seul sur la plage, surtout s’il fait beau. Mais les gens sont très calmes et tous peuvent prendre des photos assez facilement.

Le canyon de Fjaðrárgljúfur

De beaux paysages et des chutes il y en a partout en Islande, mais c’est le canyon de Fjaðrárgljúfur qui fera partie de cette liste. La chute au bout n’est pas impressionnante en tant que tel — bien qu’elle doit belle. Mais ce lieu est si spécial avec des rochers et canyons qui créent un paysage surréaliste que l’arrêt est incontournable. La balade n’est pas très longue pour s’y rendre et le meilleur point vu est même au début. Je me sentais transporté dans un film.

L’épave d’avion à Sólheimasandur

À une vingtaine de minutes de Vík se trouve un petit stationnement au milieu de rien. Oubliez la végétation, les montagnes et les chutes. C’est dans un tout autre registre que nous nous sommes rendues à l’épave de l’avion DC-3 échoué dans le désert de Sólheimasandur depuis 1973. Après une marche d’environ 3 km dans la terre, les cailloux et le sable noir, nous avons aperçu la carcasse grise d’un petit avion sans ailes.

C’est un spot incroyable pour prendre des photos. Avec ou sans soleil, l’ambiance est dramatique et artistique. Il faut être patient et rapide, car tout le monde veut sa photo. Certains y vont d’un photoshoot complet, d’autres, de photos de loin. Pour avoir des photos où l’avion semble abandonné sur la plage, j’ai dû trouver les bons angles et attendre que les gens s’éloignent. Au final, cette petite randonnée en vaut la peine.

Nous y sommes allées par une belle journée où les manteaux étaient presque de trop. Au moment où nous y sommes allées, il n’y avait pas trop de gens, bien que le site se soit rapidement rempli après notre départ. Comme il faut marché pendant 45 minutes à 1 heure (tout dépend de votre vitesse de marche), il y a plus de voitures dans le stationnement que de gens à l’avion. On voyait au loin de silhouettes aller et venir, sans savoir dans quel sens les gens avançaient. Le chemin est bien indiqué, donc suivez la piste pour arriver à l’avion et profiter du paysage.

Les Îles Vestmann

Je n’avais pas entendu parler des Îles Vestmann avant qu’on trouve un sympathique logement sur l’île Heimaey. On a donc décidé de réserver le traversier vers cette île au sud de l’Islande. On aime ne pas faire comme tout le monde. C’était donc un bon endroit pour se retrouver loin des touristes typiques. L’allée a été mouvementée comme c’était notre journée la plus venteuse et la plus pluvieuse du voyage. Imaginez des vagues de 2 à 4 mètres… ça brasse pendant 40 minutes. Le lendemain, il faisait beaucoup plus beau. La vue était magnifique, car l’île est entourée de montagnes et de falaises. La veille, nous avons aussi gravi le volcan Eldfell et soupé au mignon petit resto Gott.

Le retour fut magnifique (voir couverture). Le beau temps était de retour et nous avons passé toute la traversée sur le pont arrière pour profiter de la vue et prendre des photos.

Arrêt obligatoire avant de prendre le bateau : Gljúfurárfoss, la chute cachée près de Seljalandsfoss (plus connue).

Reykjavik est aussi un incontournable, mais je ne crois pas que personne ne s’y soit jamais arrêté lors de son voyage en Islande. Je ferai un article spécialement sur quoi voir dans la capitale, car j’ai plusieurs coups de coeur uniquement dans cette ville.

Également, des articles sur mon itinéraire et mes airbnb suivront bientôt. Suivez-moi sur les médias sociaux ou en vous abonnant à mon infolettre pour ne pas les manquer.

Qu’est-ce que vous rêvez de voir en Islande?

You Might Also Like

1 Commentaire

Laisser un commentaire