Astuces et conseils

SEO : Rédiger pour les robots et les humains

SEO

Est-ce possible d’avoir une excellente présence sur les moteurs de recherche grâce aux règles du SEO tout en restant lisible et pertinent pour les humains?

Je crois que OUI.

Pour moi, le SEO n’est pas seulement une question d’avoir le plus de mots-clés pour plaire à Google. C’est une façon d’optimiser la rédaction web pour que les lecteurs apprécient l’information qu’ils lisent. En fait, Google priorise les sites web les mieux rédigés pour les humains grâce à un robot. Subtilité.

Depuis plusieurs années, j’utilise l’application Yoast SEO pour optimiser la rédaction sur mon blog. Bien que ça ne fasse pas tout le travail, l’application m’a beaucoup aidé à comprendre comment écrire pour la recherche. Je dois aussi noter que mes cours de rédaction lors de mon baccalauréat en communication et mes lectures sur le sujet ont été essentiels. En effet, quand on écrit bien à la base, le travail du SEO est facilité.

Pour ceux qui en ont peu fait, le SEO est un mix de bonne rédaction et de connaissances techniques. Je vais passer sur quelques points qui permettent d’améliorer la performance d’un article de blogue.

Le contenu

  • Création de contenu original : Il faut éviter de publier deux fois le même texte. Même sur deux sites web différents.
  • Longueur du texte : L’article de blogue doit avoir au moins 300 mots. C’est pour ça que les recettes ont souvent de grands préambules.
  • Un sujet par article : Même si vous traiter des mêmes sujets pour démontrer votre expertise, essayer de trouver des angles ou des points plus précis pour créer de nouveaux contenus.

Le mot-clé

  • Un mot-clé jamais utilisé : Cela revient au précédent point. Votre mot-clé peut cependant être une expression composée de plus d’un mot (ex. : crème glacée à l’érable).
  • Le mot-clé dans le titre : C’est encore mieux s’il est au début!
  • Le mot-clé dans le premier paragraphe : Je commence toujours par un lead à la façon des articles de journaux. Celui-ci comprend une à trois phrases qui incluent mon mot-clé.
  • Répéter plusieurs fois le mot-clé : Votre mot-clé devrait se retrouver plus d’une fois dans votre texte. Vous pouvez aussi l’utiliser dans un sous-titre. Mais n’abusez pas! Une densité de 0,5% à 3% pour un texte de 1 000 mots est suffisante selon moi. Plus que ça et c’est le lecteur qui va trouver ça étrange à lire.

Les métadonnées (ou tout ce qu’on ne voit pas)

  • Lien externe : Il faut inclure au moins un lien qui pointe vers un autre site crédible (ex. : une source, une information complémentaire, un partenaire). Cependant, votre mot-clé ne doit pas pointer vers un lien.
  • Lien interne : Au début, c’est plus difficile de faire des liens quand on a peu de contenu, mais rapidement, vous devriez lier d’autres articles ou d’autres pages de votre propre site web.
  • Le mot-clé dans le texte alternatif des photos : Ajouter une description alternative (alt tag) à vos photos. Elle devrait contenir votre mot-clé, mais pas uniquement celui-ci si vous avez plus d’une photo.
  • Le mot-clé dans la méta description : Si vous pouvez modifier la façon dont votre article s’affichera dans Google, assurez-vous que votre mot-clé est dans votre description. Habituellement, je reprends mon lead et ça fonctionne parfaitement.
  • Longueur du méta titre : Ni trop court ni trop long! 

Ces points ne sont pas les seuls à considérer pour optimiser le SEO d’un site web complet. Il y a aussi la performance du site et les liens externes vers votre site qui comptent beaucoup. Néanmoins, cela donne une idée globale des points à observer lors de la rédaction d’articles ou de pages pour le web.

Quels sont les points les plus importants pour vous lorsque vous travaillez le SEO ?

Vous aimerez aussi