Shopping

Comment adopter une mode consciente en 2019

mode consciente

En 2019, j’ai une seule résolution mode et c’est d’opter pour une mode consciente. Je démystifie ce terme et vous dévoile comment je vais m’y prendre.

Une mode consciente, c’est consommer la mode avec un souci éthique. C’est penser avant d’acheter et réfléchir à l’impact économique, sociologique et environnemental de sa consommation.

Avec mon virage zéro déchet et minimaliste, ma conscientisation à l’achat local et l’impact de la surconsommation, j’ai décidé de mieux acheter en 2019. C’est donc pour ça que je veux adopter une mode consciente. J’adore les vêtements et être bien habillée. Cela ne changera pas. Cependant, je peux continuer de m’habiller avec style tout en étant plus consciente de ce qui entre dans mon garde-robe.

Cette année, je veux intégrer quelques gestes pour atteindre mon objectif. Je ne serai sûrement pas impeccable à tout moment, mais je veux porter plus attention. Je vous partage mes tactiques pour arriver à adopter une mode consciente.

Comment s’y prendre?

D’abord, je vais acheter seulement les vêtements que j’ai besoin. Bon, je n’ai sûrement pas besoin de nouveaux vêtements. Ce que je veux dire, c’est que je vais acheter des vêtements dont je pense depuis longtemps. Ce sera un achat réfléchi plutôt que spontané. Plus facile à dire qu’à faire.

Quand va venir le temps d’acheter ce morceau, je veux qu’il respect un ou plusieurs critères. Il doit être :

  • Fait avec des matériaux de qualité pour qu’il dure longtemps.
  • Fait le plus localement possible, ou du moins, par une compagnie canadienne. J’aime encourager l’économie locale. De plus, cela réduit les impacts liés au transport.
  • Fait de façon éthique. C’est à dire, fait sans exploiter qui que ce soit (bon salaire, bon environnement de travail, etc.).
  • Fait avec des techniques respectueuses de l’environnement (utiliser moins d’eau, des teintures naturelles, des matières biologiques, etc.).

Ce morceau doit aussi être durable du point de vue du style. Le morceau doit correspondre au style que je veux avoir. Comme vu dans une story de Harper & Harley : « Je peux apprécier un beau morceau qui ne correspond pas à mon style sans devoir l’acheter. » C’est une philosophie que je garde en moi quand j’ai un coup de coeur pour un morceau qui ne sera jamais porté, car il ne correspond pas à mon style.

La durabilité d’un morceau veut aussi dire qu’il va bien avec le reste des vêtements que je possède. Si ça ne va avec rien, vaut mieux passer. Je veux des vêtements que je peux porter longtemps ou souvent.

Enfin, je veux des vêtements qui me font bien. La coupe doit être impeccable à l’essayage. Si je dois modifier un vêtement (bien que je sois capable), ça n’arrivera sûrement jamais.

Alternatives à l’achat

Il existe aussi des alternatives à l’achat de vêtements neufs. Ces alternatives sont souvent plus écologiques que le morceau fait le plus éthiquement possible. Emprunter, louer ou acheter seconde main sont des options que je veux adopter plus souvent.

Pour une occasion spéciale, emprunter ou louer un vêtement sera une solution fun pour essayer quelque chose que je ne porterais pas d’habitude ou que je porterais seulement une fois (allô, mariage!). Ce sont aussi de bonnes alternatives quand une nouvelle activité se présente. Par exemple, si je devais aller jouer au golf, je pourrais emprunter un polo à une amie plutôt qu’en acheter un. Si j’allais faire du surf, je pourrais louer un wetsuit. Vous voyez le genre!

Le seconde main ou la mode vintage sont des solutions à la fois économiques et respectueuses de l’environnement. Et si comme moi, fouiller pendant des heures au Village des Valeurs n’est pas votre activité préférée, il existe des sites ou des boutiques qui font la curation de pièces de qualité pour nous.

En bref, je vais tranquillement rechercher des marques éthiques ou des alternatives pour adopter une mode consciente. Et tout ça en gardant mon sens du style!

Quels sont vos moyens d’adopter une mode consciente?


You Might Also Like

1 Commentaire

Laisser un commentaire